Laténa
Fusion des communes de Enges, Hauterive, La Tène, Saint-Blaise

5 raisons de ne pas avoir peur de la fusion

Et ne pas dire non pour de mauvaises raisons!

1 - Préservons la vie locale

Marc Renaud, Conseiller communal Saint-Blaise.
Marc Renaud
Conseiller communal Saint-Blaise.

«Les fêtes villageoises et la vie associative sont garanties. Laténa soutiendra les localités et les associations dans leurs initiatives»

La fusion soutient et renforce la vie dans les localités. Les manifestations locales comme la fête d’automne à Hauterive, la fête du 3 février de Saint-Blaise, la fête des Vents d’Enges ou encore Je Tène à la Tène continueront d’exister.

2 - Conservons le lien avec les autorités

Christophe Aubert, Conseiller communal Enges
Christophe Aubert
Conseiller communal Enges

«Une commune de 12’000 âmes reste à dimension humaine. Des réunions citoyennes régulières seront mises en place pour renforcer ce lien fondamental avec la population»

Les autorités communales ne deviendront pas soudainement lointaines. Au contraire, la fusion permettra d’enrichir la vie locale grâce à des réunions citoyennes régulières avec le nouveau Conseil communal. Si l’administration sera centralisée à Saint-Blaise en raison de sa centralité géographique, des bureaux seront maintenus sur l’ensemble du territoire.

3 - Maintenons une fiscalité raisonnable

Claude Guinand, Conseiller communal Saint-Blaise
Claude Guinand
Conseiller communal Saint-Blaise

«Nous avons fixé le coefficient fiscal à 68. Les finances de la nouvelle commune partiront sur des bases saines, assurant les prestations à la population et rendant possible la réalisation de nouvelles ambitions»

Le coefficient fiscal de Laténa est fixé à 68. Cela baissera du coefficient fiscal pour les communes d’Enges, Hauterive et La Tène baissera. Le coefficient actuel de Saint-Blaise est à 66, mais il est artificiellement bas. Pour information, deux points de coefficient fiscal, cela équivaut à CHF 147.- par année pour un couple marié avec un revenu imposable de CHF 90 000.- et une fortune de CHF 60 0000.-

La fusion est d’ailleurs le meilleur moyen de se prémunir contre une augmentation d’impôts dans le futur, car elle permet de réaliser des économies dans les dépenses publiques

4 - Respectons l’héritage des localités

Heinz Hoffman, Conseiller communal La Tène
Heinz Hoffman
Conseiller communal La Tène

«Les localités ne disparaîtront pas. Les gens habiteront toujours à Wavre, Marin ou Hauterive»

La population continuera d’habiter à Enges, Hauterive, La Tène, Wavre, Marin-Epagnier, Thielle ou Saint-Blaise. Tous les noms seront conservés en tant que localités. Cela signifie que votre adresse ne change pas, tout comme le nom des vins ou des spécialités produites sur un territoire précis

5 - Veillons à la représentativité politique

Pascal Vaucher, Conseiller général La Tène et vice-président du comité de pilotage de la fusion
Pascal Vaucher
Conseiller général La Tène et vice-président du comité de pilotage de la fusion

«Lors des deux premières législatures de Laténa, un siège est garanti à chaque commune actuelle»

La Convention de fusion fixe le fonctionnement politique de Laténa : Le Conseil général comptera 41 membres élu.e.s à la proportionnelle et élira le Conseil communal. Last but not least, lors des deux premières législatures, 1 siège est garanti à chaque commune actuelle.