Projet de fusion

Vie des communes: rencontre avec Christophe Weber

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Christophe-Weber

Quel est le point commun entre Objectif Lune, Eddie Barclay et la page Facebook «T’es du Bas-Lac»? La réponse à cette question insolite se trouve dans le parcours de Christophe Weber, habitant d’Hauterive et modérateur d’un groupe Facebook qui regroupe près de 2000 membres des communes d’Enges, Hauterive, la Tène et Saint-Blaise. Passionné de BD, mais aussi blogueur, le fondateur de la Galerie Neuf nous raconte son parcours dans l’événementiel, d’Expo.02 à l’horlogerie, en passant par l’agence d’Eddie Barclay au début des années 90.

Avec sa boutique-galerie consacrée au Neuvième Art installée au centre du village, Christophe Weber est une figure bien connue à Hauterive. C’est lorsque nous avons souhaité partager nos appels à la population que nous avons découvert qu’il était le responsable de ce groupe Facebook qui compte près de 2000 membres, habitant-e-s ou intéressé-e-s à ce qui se passe dans les quatre communes. Fonctionnant un peu comme un site de petites annonces, ce groupe est une mine d’informations hétéroclites: objets perdus, promotion d’événements ou encore partage de réflexions et de photos d’ambiance.

Christophe Weber a repris la gestion et la modération de ce groupe il y a deux ans. «Ce groupe a pour objectif de partager des informations pour les résident-e-s des quatre communes, nous explique-t-il. Il est possible d’y annoncer toutes sortes d’événements ou de promouvoir ses activités.» Membre de la Société d’émulation d’Hauterive, attaché à la vie locale, il n’hésite pas à affirmer son soutien à la fusion des quatre communes: «Pour moi, c’est une évidence.»

Du showbiz à la place du village

Blogueur et spécialiste en événementiel, ce fin connaisseur du monde de la communication peut se targuer d’un parcours haut en couleurs. Il a notamment travaillé dans le showbiz au sein de l’agence presse d’Eddie Barclay à Genève au début des années 1990 : «J’avais 27 ans et lui septante», raconte-t-il, glissant que le célèbre producteur venait parfois en visite lorsqu’il était en station de ski.

Hyperactif et touche-à-tout, Christophe Weber reconnaît avoir eu une carrière non linéaire. Il travaille successivement dans la presse, dans l’horlogerie et dans l’événementiel, notamment pour Expo.02 avec Daniel Rossellat. Il fonde également plusieurs agences de communication, dont Objectif Lune, au nom déjà orienté BD, et Mitico – qui pour l’anecdote est entre autres à l’origine du petit personnage vert du Guichet Unique. En créant la Galerie Neuf en 2019 dans les arcades d’une ancienne maison vigneronne sur la place du village à Hauterive, il s’est aujourd’hui recentré sur ses premières amours, la BD et la pop culture, au service des passionnés et des collectionneurs.